Les conseils importants pour les alpinistes

Les conseils importants pour les alpinistes

9 septembre 2021 0 Par Stef

Le grimpeur doit s’adapter à la montagne. Quelle que soit l’ampleur de l’ascension, il faut savoir procéder avec intelligence, humilité et prudence.

Notre article augmentera vos chances de réussite et votre sécurité, même si le risque zéro n’existe pas en haute montagne.

Définissez vos besoins

En tant qu’amoureux de la montagne, vous le savez, les conditions météorologiques varient en fonction des activités que vous pratiquez, et pour chaque condition, il existe une gamme de vêtements de protection.

Pour les conditions extrêmes (alpinisme, expéditions), les critères de sélection doivent porter sur la protection contre le froid, la robustesse, la coupe (avec une liberté de mouvement maximale).

Pour la randonnée en moyenne montagne, la protection contre la pluie, la légèreté et la respirabilité doivent être les critères de choix.

Habillement

De nos jours, les phénomènes de mode ont un impact important sur les tendances en matière de conception de vêtements. Coupes, couleurs, looks, matières : autant de signes, d’esthétiques et de repères, peut-être un peu plus pour la jeune génération, mais pas que!

De plus, la course à l’innovation technologique des fabricants, l’ingéniosité des designers, des stylistes et des marketeurs ont donné lieu à un déluge de discours et de produits plus séduisants les uns que les autres ! Cependant, au-delà des images, il existe des règles importantes à respecter pour choisir un vêtement de montagne.

A lire aussi : Les 6 meilleures marques pour l’alpinisme

Imperméabilité

Il est impossible que des gouttes d’eau 20 000 fois plus grosses que les pores de la membrane (0,2 micron) puissent passer à une pression tolérable pour l’homme.

Pour maintenir cette qualité, les fabricants ont mis au point un technique depuis plusieurs années, les coutures qui apparaissent lors de la fabrication du vêtement sont scellées : À l’aide d’une machine à souder, une bande adhésive (également en Gore-Tex) est appliquée sur les coutures alors qu’elles sont encore chaudes, filtrant toute pénétration.

L’effet coupe-vent

La structure microporeuse est faite dans le but de  briser la force du vent et empêcher sa pénétration dans le vêtement.

La membrane Gore-Tex est utilisée dans des domaines aussi divers et spécialisés que la médecine (veines, tissus), l’électronique (câbles, isolation), l’environnement (filtres) et, bien sûr, l’industrie textile (vêtements et chaussures). Dans la fabrication des vêtements, elle est associée à différents tissus en fonction de l’utilisation prévue.

Respirabilité

Un élément important pour un vêtement de montagne est sa capacité à évacuer la transpiration. Les molécules d’eau sont beaucoup plus petites que les pores de la membrane Gore-Tex. Ces molécules s’échappent facilement. L’humidité corporelle peut donc s’échapper à travers la membrane sous forme de vapeur d’eau : EAU > GTX > VAPEUR D’EAU.

Vêtements en duvet

Il y a quelques années, les vestes en duvet étaient très populaires parmi les alpinistes, notamment ceux qui faisaient des randonnées en montagne en hiver ou des expéditions vers les hauts sommets. Aujourd’hui, les vêtements en duvet sont très légers, très souples et extrêmement compressibles. Ce sont autant d’arguments pour séduire à nouveau.

Les vestes et gilets en duvet sont un bon complément aux « 3 couches ». Ceci est particulièrement vrai dans les phases statiques d’une activité (bivouac, relais, pauses), lorsque le corps ne produit plus beaucoup d’énergie sous forme de chaleur. Certaines vestes (Wengen de Millet) pèsent moins de 500 g et, fixées au fond du sac à dos, constituent un élément de sécurité…

Le sac à dos

Dans un magasin de sport, le choix des sacs à dos est déconcertant : comment se décider entre la multitude de formes, de volumes, de matières et de couleurs ? Les marques rivalisent d’ingéniosité pour trouver une solution à chaque problème et séduire l’acheteur potentiel. Voici quelques conseils pour vous aider à faire un choix adapté à vos besoins réels.

Conseils d’entretien

Pour les vêtements en polaire, vous trouverez facilement les instructions de lavage qui sont indiquées sur les étiquettes.

En général, vous devez laver le vêtement à l’envers dans le lave-linge à 40 °C maximum, sans adoucissant et avec une lessive douce. Le séchage doit se faire à basse température pour éviter le rétrécissement du tissu.

Nous vous déconseillons le nettoyage à sec, de même, vous ne devrait pas faire de repassage.

Vous pouvez laver les vêtements en Gore-Tex en machine au cycle délicat à une température chaude (30 à 40 °C), en évitant les détergents agressifs ainsi que les adoucissants et autres agents de polissage.

Il existe même des produit lave linge spécifiques pour ces produits techniques, renseignez vous.

Le séchage en machine doit être effectué en cycle doux. Bien entendu, toute perforation du vêtement (étiquette, médaille) modifiera l’imperméabilité.