Comment ne pas se tromper au moment de choisir une veste de ski ?

Comment ne pas se tromper au moment de choisir une veste de ski ?

31 janvier 2022 0 Par Stef

L’appel de la montagne se fait entendre et alors qu’il est temps de préparer ses affaires pour partir, un élément capital doit être présent dans la valise : la veste de ski. Cet habit ne s’achète pas au hasard, le choix de la veste de ski se fait en fonction de plusieurs critères. Elle doit être suffisamment confortable pour vous permettre de vous déplacer facilement, elle doit aussi vous tenir chaud.

Choisir une veste de ski : premier critère la doublure isolante

La principale fonction d’une doudoune de ski est de tenir chaud. C’est pourquoi, il faut être attentif au niveau d’isolation de sa veste. Il existe trois types de doublures : sans ouate, avec ouate, avec duvet. Le blouson de ski avec duvet est celui qui tiendra le plus chaud, mais ce sera également celui qui sera le plus cher.

A l’inverse, l’anorak de ski sans ouate est celui où l’isolation thermique sera le moins efficient. Il s’agit d’un vêtement coupe-vent qui sera parfait pour de la randonnée ou des raquettes.

A lire aussi : Comment choisir un pantalon de ski ?

Les vestes de ski dont la doublure est composée de ouate sont les plus répandues sur les pistes. Isolantes, elles retiennent la chaleur corporelle, le rapport qualité prix est le plus intéressant, ce qui explique leur succès.

Pour savoir quel type de doublure isolante choisir pour votre veste de ski, prenez en considération le lieu où vous partez et la température. En effet, vous n’aurez pas besoin du même niveau d’isolation si vous partez skier en Haute-Savoie ou dans le grand nord canadien.

Critère n°2 : le niveau d’imperméabilité de la veste de ski

Un skieur confirmé ou débutant n’aura pas nécessairement besoin d’une veste de ski avec un niveau d’imperméabilité aussi élevé. En effet, les novices auront tendance à tomber plus que les skieurs confirmés. Il sera donc recommandé de choisir une veste de ski plus imperméable que pour le skieur confirmé qui a moins de chance de finir dans la poudreuse. 

Les doudounes de ski se classent par niveau d’imperméabilité. Celle dont le niveau est inférieur à 8 000 mm sont les vestes de ski qui seront le moins résistante à la pluie et plus généralement à la neige. Avec une bien meilleure capacité, les anoraks de ski dont l’imperméabilité est inférieure à 10 000 mm constituent la catégorie intermédiaire. Ces habits sont résistants à la pluie et assurent une bonne protection contre l’eau. 

Les vestes de ski les plus résistantes restent celles dont le niveau d’imperméabilité est inférieur à 20 000 mm. Celles-ci sont considérées comme étant les meilleures du marché. En règle générale, ces vestes de ski sont appréciées par les snowboardeurs et les adeptes du ski freeride. 

Dernier critère pour choisir une veste de ski : un vêtement respirant

Si l’isolation thermique et le niveau d’imperméabilité sont des critères importants, il ne faut pas laisser de côté la respirabilité de la doudoune de ski. Il est essentiel que l’anorak laisse s’échapper la chaleur corporelle à l’extérieur pour éviter que la transpiration ne s’accumule sous les couches de vêtements. 

Le transfert d’humidité évitera l’inconfort d’avoir la peau moite, d’accumuler de la transpiration ce qui engendrerait une sensation de froid. Les vestes de ski sont regroupées en deux catégories en fonction de leur niveau de respirabilité. 

Celles classées avec moins de 10 000 grs/m2/24h sont les doudounes de ski dont le niveau de respirabilité est moyen. Les vestes de ski dont le niveau est supérieur à 10 000 grs/m2/24h permettent une meilleure évacuation de l’humidité, elles sont donc de meilleure qualité.

Si les trois critères techniques cités précédemment sont importants pour l’achat d’une veste de ski. N’oubliez pas de vous faire plaisir en optant pour un style et des couleurs qui vous plaisent. Une veste de ski doit être facilement repérable, n’hésitez pas à adopter des couleurs flashy.